mentions légales

henri achille zo henri achille zo Au tournant des XXe et XXIe siècles, précisément en l’an MM, à l’occasion de l’exposition L’Écheveau du cas Roussel, au musée Nicéphore Niepce à Châlons-sur-Saône, était publié un ouvrage où un mystère vieux de soixante-sept ans devint soudain limpide : les dessins de Henri-Achille Zo ornant les Nouvelles Impressions d’Afrique de Raymond Roussel, effet de miroir homophonique, lus, paire par paire, devenaient des mono-rébus. Pour ne donner qu’un seul exemple : l’outre perforée d’un coup de poignard, est une «outre à jet» et le dessin qui lui correspond, un homme tendant sa carte de visite pour un duel, est un «outragé», etc., etc., ... 29 paires se lisent ainsi.

henri achille zo henri achille zo henri achille zo